Performances des moteurs pneumatiques

Les performances des moteurs pneumatiques dépendent de la pression d'admission.

Performance air motor

Le moteur peut fonctionner sur toute la courbe de couple

Pour une pression d'admission constante, les moteurs pneumatiques présentent un rapport couple/vitesse linéaire caractéristique. Toutefois, en régulant simplement l'arrivée d'air au moyen de l'installation de vannes d'étranglement ou de régulation de la pression, le couple de sortie d'un moteur pneumatique peut être facilement modifié. Les moteurs pneumatiques présentent la caractéristique de pouvoir fonctionner sur toute la courbe de couple, de la vitesse libre à l'arrêt contrôlé, sans être endommagés. La vitesse libre* ou vitesse à vide correspond à la vitesse de fonctionnement lorsqu'aucune charge n'est appliquée à l'arbre de sortie. *Vitesse libre = vitesse à laquelle l'arbre de sortie tourne lorsqu'aucune charge n'est appliquée.

Courbe de puissance

Power curve air motor

La puissance produite par un moteur pneumatique correspond simplement au produit du couple et de la vitesse. Les moteurs pneumatiques produisent une courbe de puissance caractéristique : la puissance maximum est atteinte à environ 50 % de la vitesse libre. Le couple produit à ce niveau est souvent appelé « couple de sortie maximum ».Formule de sortie : P = (π x M x m) / 30 M = (30 x P) / (π x n) n = (30 x P) / (π x M) P = puissance [kW] M = couple [Nm] n = vitesse [tr/min]

Point de travail

Working point air motor

Point de travail pour un moteur pneumatique

Lors du choix d'un moteur pneumatique pour une application donnée, la première étape consiste à définir le « point de travail ». Il s'agit de la combinaison entre la vitesse de fonctionnement souhaitée pour le moteur et le couple requis à ce point. Remarque : le point de la courbe de couple/vitesse au niveau duquel le moteur fonctionne en conditions réelles est appelé point de travail.

Consommation d'air

La consommation d'air d'un moteur pneumatique augmente avec la vitesse du moteur et est donc maximale en vitesse libre. Même en conditions d'arrêt contrôlé (pression totale appliquée), le moteur consomme de l'air. Cela dépend du niveau de perte interne du moteur. Remarque : on mesure la consommation d'air en l/s. Il ne s'agit toutefois pas du volume réel occupé par l'air comprimé dans le moteur, mais du volume que l'air occuperait si on le ramenait à la pression atmosphérique. Cette unité de mesure est standard pour tous les équipements pneumatiques.