Atlas Copco Bolt Tightening Solutions livre un tendeur multi-goujons Tentec sur mesure pour une centrale nucléaire suédoise

Bien que la conception et la fabrication de grands tendeurs Tentec pour ce type d'applications ne soit généralement pas un problème, dans le cas présent, le couvercle de trou d'homme était situé dans un plan vertical où la distance minimum entre l'extrémité du goujon et un obstacle solide était de seulement 100 mm. Les tendeurs de boulons hydrauliques pour ce type d'application comprennent généralement plusieurs segments annulaires, chacun contenant le même nombre de chambres de charge. Les chambres sont reliées en interne à chaque segment de façon à ce que la pression hydraulique introduite dans un port unique par un flexible mette en pression toutes les chambres simultanément. La présence de multiples flexibles provenant de la centrale d'alimentation hydraulique signifie que tous les segments sont mis sous pression en même temps, et donc que tous les goujons sont simultanément tendus avec une force égale. Toutefois, en raison de l'orientation du couvercle et des limitations d'accès, il était évident que l'assemblage d'un anneau segmenté serait difficile. Les ingénieurs d'Atlas Copco Bolt Tightening Solutions ont donc opté pour une solution non conventionnelle : un tendeur conçu avec un anneau entier plutôt qu'avec des segments individuels. Dans sa conception finale, le tendeur était composé de trois anneaux mesurant chacun moins de 100 mm de hauteur et abaissés individuellement par un palan en passant par l'espace de 100 mm, puis sur le couvercle de trou d'homme. Les 20 chambres étaient toutes reliées en interne et, bien qu'en théorie la pression puisse être fournie par un flexible unique provenant de la centrale d'alimentation hydraulique, l'anneau comprenait cinq ports également espacés de manière radiale afin que l'alimentation en liquide soit uniformément et efficacement fournie à toutes les chambres. S'exprimant à propos de cette solution innovante, Dave Evans, directeur de l'ingénierie, a commenté : « Nous travaillons avec l'industrie nucléaire depuis de nombreuses années et nous n'avons jamais rencontré un problème similaire. Nos ingénieurs bénéficient cependant d'une grande expérience dans la conception de solutions sur mesure pour toutes les industries avec lesquelles nous travaillons, et nous avons ainsi pu concevoir ce MST unique et novateur. »