Félicitations de Svappavaara pour le FlexiROC T45

13 août 2013

Le géant de l'extraction du minerai de fer LKAB teste le nouvel engin de forage de surface FlexiROC T45 dans ses installations à ciel ouvert de Svappavaara, dans le nord de la Suède. Les résultats sont aussi spectaculaires que le paysage.

Le nouvel engin de forage FlexiROC T45 d'Atlas Copco, présenté cette année lors du salon Bauma, en Allemagne, est beaucoup moins gourmand et dans l'ensemble plus efficace que son prédécesseur, le ROC F9. Voilà la conclusion générale à la mine à ciel ouvert de Svappavaara, dans l'extrême nord de la Suède, qui est détenue et gérée par LKAB, l'une des plus grandes sociétés minières au monde.

Au cours d'essais menés dans la mine, l'engin équipé du marteau perforateur COP 2560 a enregistré 500 heures de percussion, 200 heures de marteau et un total de 12 500 mètres forés. Il a été utilisé pour forer des trous de 89 mm à une profondeur moyenne de 15 m, principalement dans de la roche riche en fer.

Le technicien de service Atlas Copco Patrik Lindqvist indique : « Le plus grand avantage du FlexiROC T45, c'est sans aucun doute sa consommation de carburant. Avec son moteur Tier 4 et son système de purification de l'échappement, il a consommé 20,5 litres de diesel par heure contre 35 litres pour le ROC F9. C'est une réduction considérable des coûts de fonctionnement, ainsi que des émissions de CO2. »

L'air à la demande

Patrik Lindqvist explique que le FlexiROC T45 fonctionne à la demande. « L'opérateur lui indique la quantité d'air requise pour le compresseur, et il reçoit exactement cette quantité d'air. Auparavant, une pleine charge d'air était toujours délivrée, ce qui signifie qu'il fallait consommer beaucoup de carburant étant donné que l'engin devait tourner à un régime plus élevé. C'était la même chose pour l'hydraulique. Grâce à ce nouvel engin, vous obtenez simplement la quantité de pression demandée, pas plus. Il n'y a pas de gaspillage, et vous économisez du carburant. » Lire la suite de l'histoire en ligne sur le site Mining and Construction.

Extraction en carrière 2013