WellDrill 3062 – La réponse idéale aux demandes de puits

6 mars 2017

Les technologies modernes de forage de surface répondent aux demandes croissantes de puits géothermiques et d'eau, et le spécialiste du forage de puits Säffle Brunnsborrning fait partie des petites entreprises qui, de plus en plus, tirent pleinement parti de cette tendance.

WellDrill 3062 Säffle

Quelque 20 000 puits géothermiques sont forés en Suède chaque année, et beaucoup d'autres dans le monde entier pour répondre à la demande croissante d'énergie à faible coût. Les provinces rurales de Dalsland et Värmland sont des cas typiques où de nombreux foyers comptent sur leur propre puits pour l'énergie ainsi que l'eau potable. Pour effectuer cette tâche hautement spécialisée, des particuliers et des entreprises de construction font appel à des professionnels comme Säffle Brunnsborrning, l'un des principaux fournisseurs de puits géothermiques et de puits d'eau de la région. L'entreprise Säffle Brunnsborrning a été fondée en 1976. Son directeur général Daniel Carlsson est entré en poste en 2010 et l'a progressivement vu croître, tout comme la demande. Aujourd'hui, environ 75 % des trous forés par l'entreprise chaque année sont destinés à des fins géothermiques, et 25 % pour l'eau. L'un des principaux facteurs expliquant le succès de Säffle est l'équipement qu'elle utilise, fourni par Atlas Copco, et l'entreprise a récemment investi dans sa deuxième série d'équipements : un engin de forage WellDrill 3062CR et un nouveau compresseur, le DrillAir Y35.

“« Cela a doublé notre capacité, déclare Daniel Carlsson. Avec nos deux ensembles, nous fournissons maintenant jusqu'à 13 trous de forage par semaine. »”

Daniel Carlsson, Directeur général, Säffle Brunnsborrning

Un choix facile

WellDrill 3062 Säffle

« Le choix du fournisseur à privilégier a été facile à faire, continue Daniel Carlsson. La fiabilité opérationnelle est extrêmement importante pour notre entreprise, et je peux honnêtement dire que je ne me souviens même pas de la dernière fois que nous avons eu une panne d'équipement, indique-t-il. De plus, l'équipement est facile à manipuler et à déplacer entre les tâches, ce qui est important dans notre environnement de travail. » L'entreprise effectue de rapides vérifications de maintenance sur les machines environ une fois par semaine et dispose également d'un plan de maintenance avec Atlas Copco. « Nos clients sont des particuliers comme des entrepreneurs en construction ayant des projets plus importants, dit-il, et leur satisfaction nous fait décrocher de nouveaux contrats. » Marcus Österberg, représentant d'Atlas Copco dans la ville voisine de Jonsered, entretient des contacts quasi quotidiens avec Daniel Carlsson et son équipe. « Säffle Brunnsborrning n'est pas simplement un client fidèle, explique-t-il, l'entreprise a de fortes exigences que nous nous devons de satisfaire. » Säffle a également participé à un projet de développement d'un nouveau marteau spécialement conçu pour le forage de puits géothermiques et de puits d'eau, et qui a été lancé en mars de cette année. « Nous voulions proposer une nouvelle génération de marteaux à 35 bars qui fonctionneraient plus en douceur et fourniraient une plus grande productivité, précise Fredrik Johansson. Pour ce faire, nous avons légèrement réduit la force de chaque coup, que nous avons combinée avec une fréquence plus élevée. »

Le marteau confortable

WellDrill 3062 Säffle operator

Après des semaines de tests, Säffle confirme que le marteau répond aux attentes. « On peut dire que son utilisation est plus confortable, indique le foreur Fredrik Johansson. Il facilite la tâche, en particulier pour la personne qui se tient à côté de la machine. Nous avons également remarqué qu'il est plus économique en matière de carburant, par rapport à notre précédent marteau. » Au cours de l'essai du nouvel équipement dans un projet de puits d'eau, l'engin a foré jusqu'à une profondeur de 110 m, ce qui a permis de générer un flux d'eau de 40 à 50 litres par heure. « Il n'était pas nécessaire de forer plus profondément, déclare Daniel Carlsson. Tout ce que nous avons à faire maintenant, c'est mettre le puits sous pression afin d'augmenter le débit. » Un autre jour sans problème pour un autre projet de puits bien exécuté, en somme.